Prix Nobel ou label ?

Casques vissés sur les oreilles. Musique à fond. Un peu de beuh. Pourquoi pas ? Essayons de trouver un digne successeur à la biélorusse Svetlana Alexievitch  qui  a été couronnée  je cite pour son « œuvre polyphonique… et du courage à notre époque » l’année dernière. Ce doit être l’état d’esprit des académiciens suédois lors de leur choix du libelliste, pardon nobeliste 2016 de littérature. Faisons pareil. Un tour sur Youtube. Écouteurs branchés pour ne surtout pas déranger le vieux qui ne comprends rien à ce que raconte ces chansons, et célébrons ce que Bob pas Marley a apporté a la Musi… Oups littérature.

Les suédois sont champions de la contradiction

Ces honorables académiciens ont surement dragué leurs premiers conjoints sur du « Like a Rolling stone » ou du « Blowin in the Wind ».  Et à cause de ça ils imposent à plus de 7 milliards de personnes leur goût musical. Monsieur Bob n’a toujours pas réagi pendant que j’écris ses lignes à son titre. Je parie qu’il a un(e) auteur(e) de littérature préféré qu’il aurait aimé voir couronner. Mais non, au nom de la pseudo neutralité suédoise et de la super puissance américaine on alterne entre une (bielo) russe et un américain et on continue. Nobel Alfred doit se retourner là où il est. C’est quand même de la poudre de dynamite qu’ils ont injectée là.

En gros nous avons pris acte. Qu’ils ne cherchent pas en plus a nous faire avaler la pilule avec de la ciguë. Il « parle aux oreilles ». Les Grammy sont faits pour quoi alors ? Il partage des émotions. Lebron James ou Adebayor en font pareil. Pourquoi ne sont-ils pas récompensés ? Fallait juste créer un Nobel de musique et le tour est joué. Ces têtes bien dansantes, pensantes ont fait du gros n’importe quoi. Ils n’ont pas bien joué leur partition. Ils ont mis le do à la place du mi etc. Ils ont « zlatanné » comme disent les français. Je comprends mieux alors certaines choses. Comme inventer la dynamite pour se faire après chantre de la paix. Il fallait y penser.

N’importe qui peut devenir Nobel de littérature.

Même si Bob Dylan n’est pas n’importe qui. La charité bien ordonnée commençant par soi, je commence par nous. Les blogueurs peuvent devenir Nobels.  Mon frère Kpelly trouve que Kim Kardashian aussi peut y accéder.  Elle a le potentiel pour. Pareil pour une dame du nom de Rigogo qui fait des post vidéos sur Whatsapp et célèbre au pays. C’est tous des gens qui parlent à nos oreilles, certaines mêmes font plus, elles parlent à nos entrejambes. Suivez le regard. Aussi allaient-ils prendre Beyonce et Chimamanda Ngozi Adichie j’aurais applaudi, qu’ils sont sortis des sentiers battus. Là ils m’ont juste abattu.

Mais enfin pourquoi Dr House n’est pas encore Nobel de médecine ?

J’espère pour eux qu’ils se réveilleront vite de leur anesthésie et feront des meilleurs choix prochainement. Sinon qu’ils démissionnent et laissent la place à d’autres. C’est censé être un prix littéraire ou quoi ? Imaginez un peu Dj Arafat Prix littéraire de Cote d’ivoire. Je leur propose encore un prix Nobel d’honneur pour récompenser n’importe quelle stripteaseuse, videur de boîte, pape, joueur de foot, narcotrafiquant, griot, dictateur, braconnier etc. qui aura fait quelque chose de louable à leurs yeux. Aussi vois-je sérieusement Toofan au prix Goncourt.

Et l’Afrique dans tout ça ? Nos littéraires écrivent-ils pour nous ou pour des papys suédois ?

Ne comptez pas sur moi pour lire des pleurs sur le continent qui n’est pas ou peu représenté. « Aménto yé yo na ébe akple coin bé akplé  kon ». C’est toi-même qui appelle ton petit morceau de pâte grand morceau. En gros la valeur se confère à soi par soi même. Plus que jamais un GRAND prix littéraire est vivement souhaité sur le continent. Et arrêtons de crier que Soyinka est le premier noir Nobel de littérature en 86 et soyons plutôt fiers de nos prix littéraires nationaux et inter-africain. Plus nous attachons de la valeur à ce Nobel plus nous avons mal de ne pas l’avoir. Demandes à un jeune auteur son rêve, il te parlera du prix Renaudot, du Nobel etc. La musique est intervenue donc parlons-en. Un Mtv Award est plus intéressant à nos yeux qu’un Kora. Rappelons que tous ces nombreux prix ont atteint le niveau qui est le leur par leur sérieux, leur régularité et le niveau des concurrents. Et que aujourd’hui plus que jamais pour nous la culture littéraire ou non est un enjeu d’hégémonie.

1 thought on “Prix Nobel ou label ?

  1. Le constat est fait, l’analyse est très probante. Il reste de trouver la solution face a la machine étrangère. La Chine que tu connais certes très bien plus que moi a forcé l’admiration dans ce domaine également. Il nous faut donc des prix et c’est TOUT. Les gens compétents, on pense l’avoir. Les maisons d’éditions de renoms également et mieux des personnes competantes dont la notoriété, l’engagement, la constante et l’expertise sont avérés abondent dans le continent. Il nous faut juste des prix. Ce fut le cas avec le prix de bonne gouvernance qui est décerné aux meilleurs présidents d’Afrique. Mais dans ce cas aussi, comme ailleurs, les conditions dépassent d’entendement. Certes c’est un pas très considérable. La constance dans l’organisation, la régularité dans la participation, le poids incontestable des membres du jury et la valeur des prix ainsi celle accordé aux lauréat en constituent la Clé de Voute pour une eventuelle notoriété. Merci une fois encore pour l’analyse qui est une sorte « d’empecheur de tourner en rond » que tu nous livre quand l’occasion se le permet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *