Bonne rentrée

Adieu vacances si tard finies…. c’est l’école qui recommence. Donc dans des tenues pimpantes pour les plus chanceux, les anciennes pour les moins lôtis ; chacun fait sa rentrée. Mais quelle rentrée ?

Avec de nombreux absents

Pas ceux dont les parents sont irresponsables. Ni ceux dont l’écolage n’a pas été trouvée. Mais ceux, triste départ, tués dans de nombreux accidents de véhicules de retour de boîte. Celles qui attendent de donner la vie. Involontairement pour la plupart. Pour avoir trop fêté les vacances. Les futurs jeunes géniteurs étant aussi pour une partie aux abonnés absents ayant souvent été obligés de se trouver un job pour subvenir aux besoins de leurs futures familles.  Sans oublier les découragés d’avoir échoué une énième fois et ceux partis à l’extérieur.

 

Vivement plus de protection sexuelle lors des prochaines vacances. Et plus d’éducation sexuelle lors des cours. Plus de prudence de la part des parents. Une prise de responsabilité dans l achat de fournitures et du payement d’écolage. J’allais oublier ces demoiselles victimes de scandales nudiques et ludiques (photos nues) sur les réseaux sociaux et qui ont aussi abandonné les classes.

Après le sommet, le sommeil

Pour des vacances si longues, ne nous étonnons pas des tares que nous allons découvrir dès la rentrée. Quid de ceux qui oublieront leur table de multiplication, des profs qui viendront à demi bourrés et fatigués dèss le matin. Quid de celles qui prendront un mois avant de rentrer dans le bain jusqu’à ceux qui perdent même leur écriture. Depuis quand Facebook et autres développent l’écrit ? Le sommeil sera évidement au rendez vous.  Du coté prof comme élève. Et comme quand on dort le temps passe vite, ils se réveilleront très tard pour les examens pour certains et pour d’autres dans la course à la fin du programme. Mais qu’à cela ne tienne quelque soit la durée du sommet la rentrée aura lieu.

Nombreux ont espéré un report. Yoah ! Fin de non recevoir. Voulez vous que ces profs vacataires meurent ? Ces vendeuses d’ayimolou ? Les étudiants répétiteurs ? Les zeds ? Nos pauvres parents fatigués des bêtises etc.  Certains doivent revoir leur petites copines avec parfois des surprises. Leurs pôtes. Des champs de prof qui attendent d’être sarclés.  Bref la rentrée est là.

Des vœux de bonne rentrée s’imposent

De santé avant tout. Aux élèves, enseignants, et leurs chefs en haut loin là-bas  D’attention, de régularité et surtout de réussite. Plus de gratuité de l’école. Un taux de réussite plus élevé pas en contradiction avec la baisse de niveau. Un remodelage de l’éducation nationale. Et surtout moins de grossesses élèves profs ou vice versa. Moins de grèves forcement suivi de l’amélioration des conditions de travail des profs. Plus de bourses d’études atteignant les vrais destinataires. Moins de temps sur les réseaux sociaux car jeunes vous êtes l’avenir de notre espèce et une tête bien faite est toujours mieux qu’une tête connectée.  Bonne rentrée. Pour tous.

1 thought on “Bonne rentrée

  1. Très bien dit, je crois que tu n’es pas l’un de étudiants répétiteurs qui pris les débuts de cours? En cas le constat est partagé. Le mieux sera qu’on aide nos soeurs ou frères pour une bonne organisation, régularité, principe et discipline de soit. Je redemande ou réitère mon idée de se voir pour apporter une solution, petit soit-il, dans l’accomplissement du rêve pour un meilleur lendemain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *